Accéder au contenu principal

Moment // 22 mai 1970 : Naomi Campbell naît à Londres

Naomi Campbell en 2019 / Instagram @naomi

Peu de mannequins peuvent se targuer d’avoir autant marqué l’histoire de la mode que Naomi Campbell. Née à Londres, le top d’origine jamaïcaine commence sa carrière artistique assez tôt et apparaît notamment à l’âge de 7 ans dans le clip « Is This Love » de Bob Marley.

En 1985, alors qu’elle est élève à l’Italia Conti Academy of Theatre Arts, elle est repérée dans la rue par Beth Boldt, fondatrice de l’agence de mannequins Synchro. Malgré les premières réticences de sa mère, qui préférerait qu’elle termine le lycée avant d’entamer une carrière de modèle, elle se rend seule aux essais et multiplie bientôt les voyages au bout du monde pour réaliser ses shootings.  

Mais c’est un voyage à Paris qui changera réellement sa vie : après s’être fait voler tout son argent, elle est aidée par le top Amanda Cazalet qui lui propose de rester avec elle. Mais avant de regagner son hôtel, elle a un dernier fitting… chez Azzedine Alaïa . Entre Naomi Campbell et le couturier, c’est le début d’une longue relation.

Dès 1987, elle se fait une place de choix dans le monde de la mode en décrochant sa première couverture pour Vogue UK, photographiée par Partrick Demarchelier. E, juin de l’année suivante, elle est immortalisée par Steven Klein en couverture de Vogue Italia avant de retrouver Patrick Demarchelier pour la couverture du numéro d’août de Vogue Paris. Elle devient ainsi le premier mannequin noir à faire la couverture de l’édition française du magazine. En septembre 1989, elle pose pour la couverture du september issue de Vogue US, sous la houlette d’Anna Wintour qui signe ici son premier numéro de septembre.

Réputée pour ses nombreuses campagnes et ses innombrables passages sur les podiums, Naomi Campbell l’est tout autant pour son amitié avec les plus grands mannequins des nineties. Aux côtés de Christy Turlington, Linda Evangelista, elle forme The Trinity, surnom donné à ce trio de Super Models. Cindy Crawford n’est pas loin derrière et c’est d’ailleurs en sa compagnie (et celle de Tatjana Patitz) que le top apparaît sur l’iconique couverture du numéro de janvier 1990 de Vogue UK, shootée par Peter Lindbergh et qu’elle tournera également le clip, tout aussi emblématique, du titre Freedom ! 90 de George Michael. 

Philanthrope, elle est également réputée pour ses travaux caritatifs, notamment l’initiative Fashion For Relief qui a levé des fonds pour les victimes de l’ouragan Katrina (2005) ainsi que celles des séismes d’Haïti et du Japon en 2010 et 2011.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :