Accéder au contenu principal

Moment // 30 Mars 1955 : La costumière Edith Head remporte un Oscar pour le film Sabrina

Costume designer Edith Head / Instagram @edith_head_

Lorsqu’on en vient à discuter du glamour de l’âge d’or hollywoodien, il est certain que le nom d’Edith Head finira par surgir à un moment ou à un autre dans la conversation. Née en Californie, en 1897, elle n’est âgée que de 26 ans lorsqu’elle est embauchée en tant que dessinatrice de costumes au sein des studios de la Paramount. Un poste qu’elle occupera pendant 44 ans, avant d’aller grossir les rangs d’Universal Pictures en 1967.

Véritable artiste à l’œil attentif au moindre détail, Edith Head a travaillé avec les plus grandes actrices de son époque, de Ginger Rogers à Elizabeth Taylor et remporté pas moins de huit Oscars durant sa carrière. Le 30 Mars 1955, elle est récompensée de la précieuse statuette pour les costumes du film « Sabrina », mettant en scène Audrey Hepburn. Et alors qu’il a bien souvent été dit que ces créations étaient en réalité celles du couturier Givenchy, elle a mis les choses au clair avec le costumier Jean-Pierre Dorléac en 1971. Rapportant leur conversation pour les besoins d’un article publié par le « LA Times » en 2010, il s’est souvenu de ce qu’elle lui avait raconté :

« Durant la phase de pré-production pour « Sabrina », elle (Audrey Hepburn, ndlr) à San Francisco pour les besoins de « Gigi » et n’avait pas le temps de passer à Hollywood pour un rendez-vous. Alors, une fois de plus, je suis allée lui rendre visite, de la même manière que je l’avais fait pour « Vacances Romaines » alors qu’elle se produisait à New York. (…) Elle m’a tendu un croquis, une ébauche similaire à celle que je lui avais montrées lorsque nous travaillions sur « Vacances Romaines » et elle m’a dit qu’elle l’avait réalisé alors qu’elle assistait au défilé Givenchy à Paris. Le croquis de cette robe et de plusieurs autres tenues étaient les costumes qu’elle voulait pour « Sabrina ». »

« J’ai accepté mais j’ai suggéré quelques changements ici et là afin d’apporter ma touche. (…) Les dessins qu’elle m’a présentés étaient de couleur unie, visiblement en satin et sans aucun ornement. Je n’ai jamais rien reçu de la part de Givenchy. Mon dessinateur a fait tous les croquis et tous les patrons ont été confectionnés à la Paramount. La laine pour son tailleur, le taffetas de soie, l’organza brodé et toutes les autres étoffes utilisées ont été achetées chez des vendeurs locaux. »

Suite à cette victoire, Edith Head ajoutera encore deux Oscars à sa collection, pour les films « Les choses de la vie », en 1961 et « The Sting » en 1974.


Moment // March 30, 1955: Costume designer Edith Head wins an Oscar for her work on Sabrina

When it comes to discuss old Hollywood glamour, you can be sure that Edith Head’s name will certainly pop up at some point. Born in California in 1897, Head was only 26 when she took her first job as a costume designer sketch artist at Paramount Pictures, a spot she held for 44 years before joining Universal Pictures in 1967.

A true artist with a keen eye for detail, she worked with the greatest actresses of her time (from Ginger Rogers to Elizabeth Taylor) and won eight Oscars during her career. On March 30, 1955, she was awarded the precious statuette for her work on Sabrina, starring Audrey Hepburn. And while, it has been said at numerous occasions that the costumes were, in fact, Givenchy’s creations, she put the record straight in 1974 with fellow costume designer Jean-Pierre Dorléac. Reporting their conversation for a piece in the « LA Times » in 2010, he remembered she told him:

“During preproduction for ‘Sabrina,’ she (Audrey Hepburn) was in San Francisco touring with ‘Gigi,’ and had no time to come to Hollywood for a meeting. So, once more, I went to see her like I did for ‘Roman Holiday,’ when she was performing in New York. (…) She handed me a croquis, a rough sketch similar to the quick ones I had shown her originally for ‘Roman Holiday,’ and said she had made it while viewing Givenchy’s runway show in Paris. (…) The sketch of this dress and several others she pulled forth were the costumes she wanted for ‘Sabrina.’ (…)”

“I consented to the look, but suggested a few changes here and there, to give it my touch.” (…) “The drawing she presented was of a solid color, supposedly satin, and not embroidered. I never received a thing from Givenchy. My sketch artist did all the final renderings and the patterns were made at Paramount. The wool for her suit, the silk taffeta, the embroidered organza and all the other fabrics used came from local fabric dealers.”

Following this win, Edith Head went on to add to Oscars to her collection, for the movies “The Facts of Life” in 1961 and “The Sting”, in 1974.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :