Accéder au contenu principal

Moment // 26 Avril 2011 : Olivier Rousteing prend la direction artistique de la maison Balmain

Olivier Rousteing / Instagram @olivier_rousteing

On dit que la foudre ne tombe jamais deux fois au même endroit, mais il suffit de regarder du côté de chez Balmain pour s’apercevoir que même les plus vieux adages peuvent mentir.

Car s’il est rare de trouver le directeur artistique qui vous ira comme un gant, parier deux fois de suite sur le bon relèverait presque du miracle dans le microcosme de la mode. C’est pourtant justement ce qui est arrivé à la maison parisienne en 2011. Quelques jours seulement après le départ de Christophe Decarnin, l’homme qui a mis fin à la traversée du désert de la griffe, cette dernière la nomination d’Olivier Rousteing au poste de directeur artistique. Âgé de seulement 24 ans, il devient alors le plus jeune designer à être nommé à la tête de la création d’une maison française, derrière Yves Saint Laurent, adoubé par Dior à l’âge de 21 ans.

A l’époque inconnu du grand public (mais notamment formé par Peter Dundas chez Roberto Cavalli), le designer bordelais œuvre déjà au sein de la marque, en tant que responsable du studio prêt-à-porter féminin depuis quelques années. Continuant sur la lancée de son prédécesseur, il insuffle aux créations de la maison une dimension rock et féminine tout en rendant hommage aux codes bourgeois et au style Jolie Madame emblématiques de la griffe. Un esprit visionnaire qui flirte avec la Haute Couture depuis sa première collection et qui développera finalement ce département en 2019.

Fort de succès critiques et commerciaux, le créateur ultra-connecté, est également le premier designer français à atteindre le million de followers sur Instagram en 2015, une armada baptisée Balmain Army, composée de mannequins fidèles à son esthétique, célébrités et fans de son travail qui compte aujourd’hui plus de 6 millions d’abonnés.


Moment // April 26, 2011: Olivier Rousteing becomes Balmain’s new artistic director

They say lightning never strikes twice in the same place but that would be unfair to the house of Balmain. While it can be hard enough already to find the perfect creative director for your brand, managing to find two in a row could be seen as a kind of a miracle. But that’s exactly what happened to the French label in 2011. A few days after Christophe Decarnin’s (the guy who put an end to the dry spell the house was going though at the time of his arrival) departure, enters Olivier Rousteing. Only 24 at the time, he then became the youngest designer to ever be put at the head of a major French fashion house, right after Yves Saint Laurent who was 21 when he was touched by Dior’s grace in 1957.  

And while his name was unknown at the time, Olivier Rousteing was far from a beginner. Having honed his skills under Peter Dundas’ tuition at Cavalli, he had already been working for Balmain for a few years and was then the studio director for the women’s ready-to-wear line. Following in Decarnin’s footsteps, he offered feminine clothes with a rocky and chic vibe, rejuvenating the Jolie Madame style, and revisiting the brand’s codes. But his vision for the Balmain woman was stronger than mundane ready-to-wear: having flirted with haute couture for almost ten years, he developed a dedicated department to these striking creations in 2019.

Young and connected, he also pushed Balmain towards the future thanks to his strong presence on social media. So much so that in 2015 he became the first French fashion designer to count one million followers on Instagram. His following? The Balmain Army, a community of more than 6 millions of fans, celebrities and loyal models.  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :