Accéder au contenu principal

Moment // 4 Mai 2015 : Guo Pei habille Rihanna pour le Gala du Met

Tout comme il y a eu un avant et un après Anna-Wintour-chez-Vogue, il y a également un avant et un après Rihanna-au-Met-Ball. Soirée de l’année pour de nombreux designers, le Gala du Met et son tapis rouge sont l’occasion ou jamais de repousser les limites du style. Et si de nombreux invités ont longtemps eu tendance à la jouer safe (comprendre : robes sirène à paillettes et robes princesse en organza vaporeux), Rihanna a changé la donne en 2015.

Alors que cette année-là l’exposition China, Through the Looking Glass, propose d’explorer l’influence de l’esthétique chinoise sur la mode occidentale, la chanteuse fait appel à la créatrice chinoise Guo Pei pour sa tenue. Le résultat ? Une cape jaune brodée, rehaussée de fils d’or et de fourrure de renard. Une pièce au potentiel mode proportionnel à sa taille, aperçue quelques temps plus tôt sur le podium de la griffe mais jamais portée après le défilé. Et pour cause. Non contente d’avoir nécessité vingt mois de travail dont 50 000 heures de broderies, la cape pèse 25 kilos et présente une traîne de près de 5 mètres de long. Autrement dit : pas tout à fait les vêtements du dimanche qu’on sort tous les quatre matins.

Mais le risque paie et en quelques heures seulement, Rihanna est nommée reine du tapis rouge et le monde de la mode se penche sur Guo Pei. Invitée à venir présenter ses designs lors de la semaine de la Haute-Couture parisienne l’année suivante, la créatrice verra également ses travaux mis à l’honneur de plusieurs rétrospectives à travers le monde ainsi que d’un documentaire.


Moment // May 4, 2015: Rihanna steals the show in a Guo Pei gown at the Met Ball

There is a before and an after Rihanna-at-the-Met-Ball effect. While many celebrities used to play it safe while walking the red carpet (ie: glitter and bodycon dresses), Rihanna shook things up on May 4, 2015, when she wore a Guo Pei gown.

That year, the Costume Institute’s exhibition “China: Through the Looking Glass” explored the impact of Chinese aesthetics on Western fashion. Rihanna therefore picked a dress from Chinese designer Guo Pei and the rest is history. Her outfit? A yellow, embroidered, fur-trimmed cape weighing 55 pounds that required 20 months of work. Showcased for the first time in 2010, it had never been worn by anyone except for the model on that specific runway before that fateful night. And while the initial outfit was completed with shoes and a corset, the singer opted to keep the cape only. « The cape should be enough. A fashion show is different from a red carpet because a fashion show is about a designer herself. What celebrities wear on the red carpet is a reinterpretation of that dress », Guo Pei told Fashionista at the time.

A bold choice that turned out to be the best the singer and the designer could ever make. The first was crowned queen of the night while the latter finally gained the reconnaissance she deserved. Invited by the Fédération Française de la Couture et du Prêt-à-Porter to show her designs in Paris during Couture Week the year after, she also designed a capsule collection for MAC Cosmetics and was profiled in a documentary titled “Yellow id Forbidden” in 2018.

One thought on “Moment // 4 Mai 2015 : Guo Pei habille Rihanna pour le Gala du Met Laisser un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :