Accéder au contenu principal

Moment // 31 Mai 2016 : Dior investit Blenheim Palace pour son défilé croisière 2017

Le défilé Dior Croisière 2017 s’est tenu à Blenheim Palace / Instagram @blenheimpalace

Que l’on parle de Versailles, du château de La Colle Noire ou de Blenheim Palace, l’image de la maison Dior est profondément liée à celle des demeures les plus luxueuses : le premier et son gris Trianon sont à l’origine de l’une des couleurs les plus emblématiques de la palette Dior, le second caché en Provence était la demeure du couturier et a vu naître le parfum Diorissimo, quant au dernier, il a servi de décor aux défilés de la maison à plusieurs reprises.

Aussi, lorsque le 31 mai 2016, la griffe parisienne choisit de présenter sa collection Resort 2017 dans ce palais de l’Oxfordshire, elle est en terrain connu. Invitée par la duchesse de Marlborough à y présenter sa ligne Haute Couture 1954 afin de lever des fonds pour la Croix Rouge britannique (sous l’œil de la Princesse Margaret) la marque récoltera l’équivalent d’environ 256 000€. Quatre ans plus tard, elle réitère l’expérience, toujours au bénéfice de la Croix Rouge, mais cette fois-ci sous la houlette d’Yves Saint Laurent, qui a alors succédé à Christian Dior.  

En 2016, c’est Lucie Meier et Serge Ruffieux qui assurent l’intérim créatif, suite au départ de Raf Simons en octobre 2015. Le jour J, le duo présente une collection colorée, reprenant les codes de la maison et teintée d’accents british et riche en volumes ludiques allant des manches bouffantes à des basques graphiques.

Et loin de s’être contentée d’organiser un simple défilé, la maison avait mis les petits plats dans les grands. La veille, à Londres, ses invités avaient été accueillis au Lady Dior Pub, un bar éphémère spécialement créé pour l’occasion. Le jour du show, tout ce petit monde avait été emmené jusqu’à Woodstock à bord du Dior Express, un train dont la décoration rétro faisait écho aux ors de Blenheim, avant de pouvoir admirer des pièces des collections de 1954 et 1958 exposées au Palais juste avant le début du défilé, lui-même suivi d’un afternoon tea. De quoi faire perdurer l’entente franco-britannique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :