Accéder au contenu principal

Moment // 31 Août 1909 : Madame Carven naît à Châtellerault

La créatrice Carmen de Tommaso alias, Madame Carven. / Instagram @theblondsalad

Si la France est souvent considérée comme le pays des grands couturiers, force est de constater que peu de femmes ont le privilège de faire partie de ce club très fermé. Madame Carven (de son vrai nom, Carmen de Tommaso) était l’une de ces exceptions.

Née dans la Vienne en 1909, elle se destine tout d’abord à une carrière de décoratrice d’intérieur et étudie l’architecture aux Beaux-Arts. Mais elle est bientôt rattrapée par la mode : du haut de son 1m55, elle ne trouve pas de vêtements coupés pour sa morphologie. Parce qu’on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même, elle se lance donc en 1938 dans la création d’une marque. Contraction de son prénom et du nom de sa tante, Josy Boyriven, qui l’emmenait aux défilés lorsqu’elle était enfant, la griffe se prénommera Carven.

Cette première tentative est avortée par la Seconde Guerre Mondiale. Mais en 1945, elle s’installe près du Rond-Point des Champs-Élysées et présente au monde son style jeune, frais et léger. Contrant les restrictions de tissus toujours en vigueur, elle découvre un jour dans le grenier d’un chateau des mètres de coton vert et blanc, initialement destinés à la confection de vêtements pour les domestiques. L’étoffe deviendra la base de sa première collection, emmenée par une robe sans manches, à ceinture épaisse et jupe large. Elle signe aussi la naissance du « vert Carven », couleur totem de la créatrice qui y aura recours à chaque saison.

Directrice marketing de génie, elle multiplie les licences et promeut ses produits comme personne : en 1955, elle célèbre les dix ans de la libération de Paris en lâchant sur la capitale des échantillons du parfum Ma Griffe, attachés à de petits parachutes verts et blancs. Uniformes pour le personnel de dizaines de compagnies aériennes, tenues des sportifs Français lors des J.O. de 1976… elle est partout et excelle dans toutes ses entreprises. Une carrière mirobolante à laquelle elle met fin en 1993.

Commandeur des Arts et des Lettres, elle décède le 8 juin 2015, à l’âge de 105 ans.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :