Accéder au contenu principal

Moment // 27 Septembre 1998 : Shalom Harlow éblouit lors du final du défilé No.13 d’Alexander McQueen

Shalom Harlow lors du défilé SS99 d’Alexander McQueen / Instagram @robert_fairer

Génie créatif, Alexander McQueen est aussi réputé pour la coupe impeccable de ses pièce (un art appris auprès des meilleurs tailleurs de Savile Row) que pour ses shows spectaculaires. Et si bon nombre de ses défilés sont aujourd’hui encore mythiques, l’un d’entre eux sort particulièrement du lot.

Le 27 septembre 1998, le designer britannique avait convié presse et acheteurs (déclinant par ailleurs poliment la demande d’invitation d’une certaine Victoria Beckham afin de s’assurer que tous les yeux soient fixés sur son show et non sur le front row) dans un entrepôt de bus désaffecté de Gatliff Road, dans les environs de Victoria. Minimaliste, le décor se composait simplement d’une longue étendue de plancher non traité où trônaient deux robots électriques, du même type que ceux utilisés pour peindre les voitures.

Hommage au mouvement Arts and Crafts, la collection mettait en avant des pièces confectionnées en dentelle de cuir, bois ou encore raphia. Des corsets inspirés par les modèles du Queen Mary’s Hospital de Roehampton (pionnier dans le design de prothèses destinées aux gueules cassées de la Première Guerre Mondiale) et une paire de prothèses sculptées, dessinées spécialement pour l’athlète Aimee Mullins, qui a ouvert le show se démarquaient.

Mais le plus emblématique reste sans aucun doute le final de ce défilé qui tenait autant de la présentation mode que de la performance artistique. Où l’ancienne ballerine Shalom Harlow, vêtue d’une robe en mousseline blanche se positionne sur un plateau rotatif installé face aux robots précités et entame avec eux une danse à la fois sensuelle et agressive au cours de laquelle sa tenue se pare de volutes jaunes et noires. Un moment suspendu où la femme se mesure à la machine et d’où jaillit toute la violence d’une industrie connue pour son consumérisme déshumanisant. Brillant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :