Accéder au contenu principal

Moment // 29 Septembre 2011 : les bancs s’effondrent lors du défilé Balenciaga

Les bancs du défilé SS12 du défilé Balenciaga ont craqué juste avant le show / Telegraph Fashion / DR

On dit souvent que qui veut voyager loin se doit de ménager sa monture. On pourrait en dire de même pour les maisons de couture et leur public : un bon siège au défilé peut valoir une bonne critique.

Et si l’auteure de ces lignes a pu assister d’elle-même à quelques échanges nourris entre des journalistes mécontentes de leur placement et des RP dépassés à quelques minutes du défilé, elle était encore bébé (ou pas) lorsque Lisa Armstrong du Telegraph et tous les invités du défilé Balenciaga ont eu droit à un aperçu de l’apocalypse le 29 septembre 2011 (soit, bien après celle prédite par Paco Rabanne).

Ce jour-là, rue Cassette, alors que Nicolas Ghesquière s’apprête à présenter sa collection Printemps-Été 2012, l’ambiance est soudainement plombée lorsque l’un des bancs sur lesquels est assis l’auditoire craque. Suivi d’un second. Puis d’un troisième.

On peut alors compter sur la plume de la reporter pour nous éclairer de manière délectable sur la suite des événements : « Catherine Deneuve, qui n’est pas vraiment réputée pour son amour des blagues potaches balaya l’assemblée d’un regard froid de son perchoir du front row. Salma Hayek, dont le beau-père possède Balenciaga, grimaça : l’une de ses chevilles était déjà dans le plâtre. Un arrêté fut pris : pour des raisons de sécurité, nous devrions tous rester debout pour la durée du défilé. En talons hauts. Catherine Deneuve jeta quelques œillades noires de manière rebelle mais finit par se lever. Comme nous tous. »

Et il va sans dire que la critique a finalement pâti de ce contretemps au comique de répétition affirmé : « C’est la raison pour laquelle je ne peux rien vous dire du défilé puisque les RP avaient choisi de m’octroyer un siège au second rang (ma dernière critique avait dû faire des vagues). Je n’y voyais rien du tout ». Quoi qu’il en soit, ça valait le coup.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :