Accéder au contenu principal

Moment // 19 novembre 1980 : CBS bannit la publicité Calvin Klein de Brooke Shields

Brooke Shields par Richard Avedon pour Calvin Klein / DR

« You know what comes between me and my Calvins? Nothing. » Aussi célèbre que la marque de jeans dont elle était le slogan, cette petite phrase murmurée par une Brooke Shields alors âgée de 15 ans a fait date. Mais à l’époque de sa sortie, c’est le scandale, le mannequin étant jugé trop jeune pour réciter une catchphrase si ambigue.

Au point que le 19 novembre 1980, les chaînes de télévision américaines CBS et ABC interdisent la diffusion du spot réalisé par Richard Avedon sur leurs canaux. Une controverse qui n’entache en rien le succès des jeans qui s’arrachent des rayons et qui ne désarme pas Calvin Klein qui déclare alors : « Jeans are sex. The tighter they are, the better they sell. »

Quelques décennies plus tard, Brooke Shields reviendra également sur l’événement. « Quand je regarde ces photos, je suis encore un peu surprise qu’elles soient devenues si légendaires. Pour moi, c’était juste un super contrat sur lequel j’ai travaillé à 15 heures, après l’école. La photo sur laquelle j’ai la jambe en l’air : je me souviens simplement avoir eu mal au bras. Vous ne prévoyez pas de devenir iconique. »  Et iconique, ce coup marketing l’est toujours autant. L’année qui a suivi la diffusion, la marque a vendu en moyenne 400 000 jeans par semaine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :