Accéder au contenu principal

Moment // 13 Mars 1995 : Alexander McQueen et The Highland Rape

Un modèle de la collection The Highland Rape d’Alexander McQueen / Met Museum

Dire que la mode aime la controverse serait un euphémisme. Et dire qu’elle ne sait pas reconnaître le talent de ses enfants terribles à sa juste valeur en serait un autre. Si la presse a été violemment critique lorsqu’Alexander McQueen a présenté son défilé AH95, elle a eu tôt fait de revoir sa copie lorsqu’il a été clair qu’elle était passée à côté du show.

Le 13 mas 1995, sous la tente du British Fashion Council, Alexander McQueen a secoué la Fashion Week. Sur le podium : des modèles vêtus de vêtements déchirés qui laissent entrevoir leurs seins, des chaînes de montres pendent un peu partout, le Tartan fait sa première apparition, les Bumster, ces pantalons à la taille ultra-basse qui allongent le torse (et qui faisaient déjà partie des collections du designer depuis un moment) sont légion. Sur chaque siège, une note manuscrite attend le public : « Les Highlands d’Ecosse ont été une grande inspiration pour de nombreux designers par le passé. Mais elles ont trop souvent été romancisées. Bien sûr qu’il y avait du tartan, pour se protéger des éléments. Une protection qui s’est avérée insuffisante contre la furie des soldats, comme cela a souvent été le cas à de nombreux endroits et différentes époques. » A la fin du show, les critiques sont sans équivoque et McQueen est traité de misogyne et accusé « d’objectifier les femmes ».

Cependant, la collection n’a jamais été à propos des femmes. Baptisée « The Highland Rape », c’était l’interprétation de McQueen des Rébellions Jacobites du XVIIIe. Une métaphore clairement perdue dans le brouhaha mais qui sera suffisante pour propulser le créateur sur le devant de la scène internationale. Embauché par Givenchy quelques mois plus tard, il passera finalement une alliance avec le Gucci Group (désormais Kering) en 2000, lui cédant 51% de sa compagnie éponyme et s’assurant par-là une certaine tranquillité financière.

Aujourd’hui, près de trente ans plus tard, The Highland Rape reste, avec Plato’s Atlantis, l’une des collections les plus populaires d’Alexander McQueen.


Moment // March 13, 1995: Alexander McQueen and the “Highland Rape”

To say that fashion loves nothing more than a hint of controversy would be an understatement. And to say that it knows how to recognize and reward its enfants terribles would be another. Alexander McQueen was one of them and while many critics have been more than tough when he presented his Fall-Winter 1995-96 collection, they quickly had to reconsider their positions when it was made clear that they had missed the point of the show.

On March 13, 1995, Alexander McQueen sent models down the runway wearing ripped clothes, exposing their breasts and crotches. Watch chains were hanging from the garments. Tartan appeared for the first time on a McQueen’s catwalk. The bumsters, these really low trousers that elongated the torso (and that had been part of the designer’s collections for several seasons) also received a lot of attention. Critics jumped the gun, and the designer was branded a misogynist and was accused of “objectifying women”.

Tough, truth is the show never was about women in the first place. Named “The Highland Rape”, it was McQueen’s interpretation of the eighteenth-century Jacobite Risings and the nineteenth-century Highland Clearances. A metaphor that was definitely lost in translation but was enough to propel the designer to international stardom and make him a household name.

Twenty years later, on March 14, 2015, the exhibition “Alexander McQueen: Savage Beauty”, opened at the Victoria and Albert Museum, four years after its initial launch at the Metropolitan Museum of Art. It was the first and largest retrospective of McQueen’s work to be presented in Europe and was at the time the most visited exhibition of the English museum, drawing 493,043 people. Four years later, “Christian Dior: Designer of dreams” broke this record with 594 994 visitors.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :