Accéder au contenu principal

Moment // 5 Septembre 1946 : Freddie Mercury naît à Zanzibar

Freddy Mercury en 1986 / Instagram @foreverrock2020

Si Freddie Mercury a indéniablement marqué le monde de la musique avec Queen, son style flamboyant a également fait date. Né le 5 septembre 1946 à Zanzibar, le chanteur est aujourd’hui aussi célèbre pour sa voix couvrant quatre octaves que pour ses tenues de scène les plus folles.

De son top plissé blanc signé Zandra Rhodes à son iconique veste en cuir jaune et sa cape royale rehaussée d’hermine (dessinées par Diana Moseley) ou encore ses combinaisons imaginées par Wendy DeSmet et les multiples académiques empruntés au monde du ballet qu’il chérissait, Freddie Mercury utilisait le vêtement pour se réinventer à chaque période de sa vie. Féru de mode, il accordait une importance toute particulière à son look, déclarant même un jour à propos de ses shows, « I have fun with my clothes onstage. It’s not a concert you are seeing, it’s a fashion show. »

Et si les créations les plus hautes en couleur viennent immédiatement à l’esprit lorsque son nom est évoqué, l’un de ses looks de scène les plus emblématiques est constitué de pièces plus communes : le 13 juillet 1985, lors du Live Aid, il se présente en effet à Wembley vêtu d’un jean Wrangler, d’un simple débardeur blanc, d’accessoires cloutés et des iconiques baskets Adidas Samba dont il se départait rarement. Une fois de plus revisitées par la marque allemande ces dernières années, ces chaussures datant de 1950 sont encore, au même titre que son pied de micro, l’un des éléments les plus symboliques du look Mercury.


Moment // 5 September 1946: Freddie Mercury is born in Zanzibar

While Freddie Mercury undoubtedly made his mark on the music world with Queen, his flamboyant style was also a landmark. Born on 5 September 1946 in Zanzibar, the singer is as famous today for his four-octave voice as he is for his wildest stage outfits.

From his white pleated top by Zandra Rhodes to his iconic yellow leather jacket and royal ermine cape (designed by Diana Moseley) to his Wendy DeSmet jumpsuits and the other pieces borrowed from the ballet world he cherished, Freddie Mercury used clothing to reinvent himself at every stage of his life. A fashionista, he placed particular importance on his look, once saying of his shows, « I have fun with my clothes onstage. It’s not a concert you are seeing, it’s a fashion show. »

And while the most colourful creations immediately spring to mind when his name is mentioned, one of his most iconic stage looks is made up of more commonplace pieces: on 13 July 1985, during Live Aid, he showed up at Wembley wearing Wrangler jeans, a simple white tank top, studded accessories and the iconic Adidas Samba trainers he rarely wore. Once again revisited by the German brand in recent years, these shoes dating from 1950 are still, along with his microphone stand, one of the most symbolic elements of the Mercury look.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :