Accéder au contenu principal

Moment // Décembre 1993 : McQueen, Isabella Blow et les London Babes de Vogue UK

Stella Tennant (gauche) et Plum Sykes / Steven Meisel, British Vogue

Bien avant de devenir la marque prestigieuse qu’elle est aujourd’hui, la maison Alexander McQueen a connu des débuts solitaires. Si le talent du designer britannique n’a jamais été remis en cause, son aversion à suivre les règles établies aurait pu ralentir son ascension… s’il n’avait pas pu compter sur Isabella Blow. Fan de la première heure, sa mécène (qui a acheté l’intégralité de sa première collection pour son plaisir personnel et lui a ouvert sa maison afin qu’il puisse y dessiner en toute tranquillité) était surtout styliste chez Vogue UK. Et à l’été 1993, elle a saisi l’occasion de faire briller son protégé.

Alors que Steven Meisel préparait sa première séance photo pour le magazine britannique, Isabella Blow avait été chargée par Alexandra Shulman, sa rédactrice en chef, de proposer quelques mannequins. Son idée ? Mettre en avant de jeunes aristocrates. Ses propositions ? Stella Tennant, Plum Sykes, Bella Freud, Louise Campbell et Honor Fraser. Allant plus loin, elle invite également Alexander McQueen à venir présenter quelques vêtements… qu’il apporte, comme à son habitude, dans de grands sacs poubelle. « J’arrivais de New York où tout était très carré », s’est souvenu Joe McKenna styliste de Meisel, au sujet de cette rencontre. « Je m’attendais à un portant, ou au moins une housse. Je ne voyais pas l’attrait. Jusqu’à ce qu’on habille Stella Tennant et que l’on puisse en effet comprendre qu’il se passait quelque chose. »

Et s’il s’agissait de la première parution pour McQueen, c’était également le premier shooting du top. Alors étudiante en arts, elle avait tenté une première incursion dans le mannequinat avant de laisser tomber. Vêtue d’une robe McQueen, elle tape alors dans l’œil de Meisel qui lui propose de la revoir la semaine suivante, pour une campagne Versace qui lancera sa carrière. Surnommé « London Babes » le shoot publié en décembre 1993 sera un succès pour toutes les parties impliquées sauf Isabella Blow, qui verra sa carrière chez Vogue UK commencer à se déliter peu après.

Le livre pour en savoir plus : « Gods and Kings« , par Dana Thomas


L

Moment // December 1993 : McQueen, Isabella Blow and the Vogue UK’s London Babes

Long before it became the prestigious brand it is today, the house of Alexander McQueen had a lonely start. While the British designer’s talent was never in question, his aversion to following established rules could have slowed his rise… if he hadn’t been able to count on Isabella Blow. An early fan, her patron was primarily a stylist at Vogue UK. And in the summer of 1993, she seized the opportunity to make her protégé shine.

While Steven Meisel was preparing his first photo shoot for the British magazine, Isabella Blow had been asked by Alexandra Shulman, its editor-in-chief, to suggest some models. Her idea? To put forward young aristocrats. Her proposals? Stella Tennant, Plum Sykes, Bella Freud, Louise Campbell and Honor Fraser. Going further, she also invited Alexander McQueen to come and present some clothes… which he brought, as usual, in large garbage bags. « I’d come from New York, where fashion was very slick, » recalled Joe McKenna stylist of Meisel, about this meeting. « I was expecting a rack of clothes – or at least a garment bag. I just didn’t get it. Until we put them on Stella Tennant and then you could see we that there was something was going on. »

And if it was the first time McQueen’s clothes appeared in the magazine, it was also the first shooting for the model. Then an art student, she had tried a first attempt at modeling before dropping out. Dressed in a McQueen dress, she then caught the eye of Meisel who offered to see her again the following week, for a Versace campaign that would launch her career. Dubbed « London Babes » and published in the December 1993 issue of the magazine, the shoot was a success for all parties involved except Isabella Blow, who saw her career at Vogue UK begin to unravel soon after.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :