Accéder au contenu principal

Moment // 2 Janvier 1953 : Guccio Gucci décède à Milan

Façade de la boutique florentine de Gucci / DR

Si les héritiers de la maison Gucci ont souvent fait parler d’eux, le fondateur de la griffe, Guccio Gucci, a pour sa part été beaucoup plus discret. Né à Florence en 1881, le patriarche a eu l’idée de fonder sa propre griffe en 1921, après plusieurs années passées à observer les bagages des riches clients européens. Portier au Savoy Hotel de Londres au début du siècle, il se fait ensuite embaucher par la Compagnie Internationale des Wagons-Lits, grâce à laquelle il continue à voyager tout en prenant des notes sur les accessoires les plus élégants de la clientèle qu’il sert. De retour en Italie, il travaille pour différentes manufactures avant d’ouvrir sa propre boutique, spécialisée dans la maroquinerie et les accessoires d’équitation. Petit à petit, son offre s’élargit pour englober les designs pensés par ses artisans et les modèles sur-mesure qui lui sont commandés.

La réputation de la maison grandit, tout comme sa clientèle. Juste avant la Seconde Guerre Mondiale, ses fils réussissent à le persuader d’ouvrir une deuxième boutique, à Rome cette fois-ci. Le succès est une fois de plus au rendez-vous et en 1951, la maison s’installe à Milan. Guccio Gucci y décèdera deux ans plus tard, quelques années seulement avant que la marque ne connaisse la consécration en attirant des clientes telles que Jackie Kennedy et la princesse Grace de Monaco.

Le livre pour en savoir plus : House of Gucci, par Sara Gay Forden


Moment // January 2nd, 1953: Guccio Gucci dies in Milan

While the heirs of the House of Gucci have often been in the news, the founder of the label, Guccio Gucci, has been much more discreet. Born in Florence in 1881, the patriarch was inspired to found his own label in 1921, after years of observing the luggage of wealthy European clients. A porter at the Savoy Hotel in London at the turn of the century, he was later hired by the Wagon-Lits, the International Sleeping-Car Company, where he continued to travel while taking notes on the most elegant accessories of the clients he served. Back in Italy, he worked for various manufacturers before opening his own store, specializing in leather goods and equestrian accessories. Gradually, his offer expanded to include designs conceived by his craftsmen and custom-made models that were commissioned to him.

The company’s reputation grew, as did its clientele. Just before World War II, his sons persuaded him to open a second store, this time in Rome. Once again, the success of the store was evident and in 1951, the company moved to Milan. Guccio Gucci died there two years later, just a few years before the brand became famous, attracting clients such as Jackie Kennedy and Princess Grace of Monaco.

The book to know more: House of Gucci, by Sara Gay Forden

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :