Accéder au contenu principal

Moment // 7 Janvier 2002 : Yves Saint Laurent dit adieu à la couture

© Ariane Koizumi, défilé haute couture SS90 / Musée Yves Saint Laurent Paris / Guy Marineau

Il avait déjà fait ses adieux au prêt-à-porter, qu’il avait laissé aux soins de Tom Ford, suite au rachat de sa maison par le groupe PPR (désormais Kering). Mais le 7 janvier 2002, Yves Saint Laurent convoque la presse afin d’annoncer une nouvelle qui fera l’effet d’une bombe : le couturier prend sa retraite.

Auréolé d’une victoire (ex-aequo avec Karl Lagerfeld) lors du Concours du Secrétariat International de la Couture en 1954, le couturier prodige avait été embauché par Christian Dior en 1955 (sa première robe pour la maison immortalisée par Richard Avedon sur la photo « Dovima et les Éléphants ») avant de lui succéder après son décès en 1957. En 1961, il fondait sa maison éponyme avec le soutien de son ami Pierre Bergé. Pendant près de 40 ans, il popularisera le smoking féminin et la saharienne et démocratisera le prêt-à-porter.

« Je me dis que j’ai créé la garde-robe de la femme contemporaine, que j’ai participé à la transformation de mon époque. Je l’ai fait avec des vêtements, ce qui est sûrement moins important que la musique, l’architecture, la peinture, mais quoi qu’il en soit, je l’ai fait. On me pardonnera d’en tirer vanité, mais j’ai cru que la mode n’était pas seulement faite pour embellir les femmes, mais aussi pour leur donner confiance, leur permettre de s’assumer. Je me suis toujours élevé contre les fantasmes de certains qui satisfont leur ego à travers la mode. J’ai, au contraire, voulu me mettre au service des femmes. C’est-à-dire les servir. Servir leur corps, leurs attitudes, leur vie. J’ai voulu les accompagner dans ce mouvement de libération que connut le siècle dernier. »

Quelques semaines plus tard, le 22 janvier 2002, le couturier présente ses dernières créations lors d’un défilé rétrospective au centre Pompidou, six ans avant son décès en juin 2008.

Le livre pour en savoir plus : Yves Saint Laurent, par Laurence Benaïm


Moment // January 7, 2002: Yves Saint Laurent says goodbye to couture

He had already said goodbye to ready-to-wear, which he had left in the hands of Tom Ford, following the takeover of his company by the PPR group (now Kering). But on January 7, 2002, Yves Saint Laurent called a press conference to announce a big news: the designer was retiring.

After winning (ex-aequo with Karl Lagerfeld) the International Secretariat of Couture competition in 1954, the couturier prodigy was hired by Christian Dior in 1955 (his first dress for the house immortalized by Avedon in the photo « Dovima and the Elephants ») before succeeding him after his death in 1957. In 1961, he founded his eponymous house with the support of his friend Pierre Bergé. For nearly 40 years, he popularized the women’s tuxedo and the saharienne and democratized ready-to-wear.

« I tell myself that I created the wardrobe of the contemporary woman, that I participated in the transformation of my time. I did it with clothes, which is surely less important than music, architecture, painting, but in any case, I did it. I will be forgiven for taking pride in it, but I believed that fashion was not only made to beautify women, but also to give them confidence, to allow them to assume themselves. I have always been against the fantasies of some who satisfy their ego through fashion. On the contrary, I wanted to put myself at the service of women. That is, to serve them. To serve their bodies, their attitudes, their lives. I wanted to accompany them in this movement of liberation that the last century knew.« 

A few weeks later, on January 22, 2002, the designer presented his last creations during a retrospective fashion show at the Pompidou Center, six years before his death in June 2008.

The book to go further : Yves Saint Laurent, Laurence Benaïm

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :